lundi 25 juin 2012

Ballon Pied

Chers membres de l'équipe de France de football,

Ne comptez pas sur moi pour tenter de vous consoler de votre échec à l'Euro 2012. Le foot me palpite à ce point que j'ai réalisé qu'il y avait une compétition d'envergure le soir où vous avez été éliminés. Je ne me permettrai donc pas de faire la moindre remarque sur la qualité de votre jeu, ni même de spéculer sur les motifs de votre défaite. Après tout je n'y connais que dalle, ça ne m'intéresse pas le moins du monde, et je pense qu'il existe personne de moins bien placé que moi pour critiquer votre maniement du ballon rond et vos stratégies de jeu.

(j'aurais pu mettre une photo de vous en maillots bleus, mais je pense que ça vous fait très plaisir de savoir que grâce à vous, Zahia se la coule douce à LA)

Ce n'est pas pour autant que je n'ai rien à vous dire. J'irai même plus loin. Ce n'est pas pour autant que je n'ai pas envie de vous assommer violemment à coup de boules de cuir fabriquées dans des pays dits "émergents" par des enfants qui, au mieux, émergeront à 17 ans de leur usine pour mourir de malnutrition.

Chers membres de l'équipe de France de Football. Vous n'êtes pas sans savoir que vous êtes le dernier ciment patriotique de notre beau pays. Et pour cause. Je n'ai pas de chiffres sous la main, mais je suis prête à parier que le nombre de téléspectateurs lors de votre premier match était supérieur au nombre de votants au second tour des législatives. Pourtant, je ne suis pas certaine que les enjeux de l'Euro 2012 arrivent à la cheville des enjeux de l'assemblée nationale. Mais que voulez vous, je ne peux pas non plus allez botter le cul de tous ces sportifs de canapé qui n'ont pas daigné glisser leur bulletin dans l'urne. Puis on est dans un pays libre ou le vote est un droit, et non un devoir. Espérons juste qu'ils ont agit en leur âme et conscience.

Tout ça pour vous dire qu'il n'existe aucun autre moment qui rassemble plus notre peuple qu'un match où joue votre équipe. Les jeunes, les vieux, les blancs, les noirs, les arabes, les hétéros, les homos, les croyants, les athées, les hommes, les femmes (un peu moins): tout ce beau monde hurle de concert quand vous mettez un but, que vous ratez un pénalty. Ils n'hésitent pas une seconde à insulter collégialement cet enculé l'arbitre qui a osé mettre un carton rouge à l'un d'entre vous, sans condition d'âge, de sexe, de niveau de vie ou de religion. Tout ça me déprime, parce que je ne me reconnais pas dans cette France qui se rassemble sous un maillot de foot, mais je suis bien obligée de respecter cette ferveur. Ne serait-ce que parce que pour une fois, on oublie de s'entre-cracher au visage pour se rassembler autour d'une valeur commune: celle des chaussures à crampons.

En cela, chers membres de l'équipe de France de Football, vous avez une responsabilité immense. J'imagine, vu que vous n'êtes pas bien vieux, que vous vous souvenez très bien de vos rêves de gosses. Vous vouliez être footballeurs. Vous regardiez vous même avec passion ces grands joueurs tenter de faire honneur à leur pays en jetant un ballon dans un filet. Ces types là étaient vos modèles. Vous étiez prêts à tout pour faire comme eux. Vous, vous avez eu de la chance (oui de la chance: j'imagine qu'il y a une part de boulot là dedans, mais combien de petits prodiges du foot se font refouler avant d'avoir fait leurs preuves?). Votre devoir est de rendre honneur à cette chance et à rester dignes d'elle. Combien de gamins usent leurs baskets sur l'asphalte en rêvant d'être un jour à votre place? Combien de citoyens se rappellent de leur pays que quand ils vous entendent massacrer l'hymne national? (Pas de méprise les mecs, question hymne national, je ne ferai pas mieux que vous: si je connais la marseillaise, c'est uniquement grâce à Gainsbourg, et étant farouchement opposée à toute forme de violence, le chanter me file de l'urticaire).

C'est pourquoi, chers membre de l'équipe de France de Football je me permet de vous poser cette question: qu'est ce qui justifie votre salaire (de joueur et de tête de gondole)?

Le travail? C'est sûr que devenir footballeur, c'est beaucoup de boulot. L'entrainement tous les jours, les matches à enchaîner, c'est pas de tout repos. C'est même sacrément physique. Sans compter que des fois, vous bossez même le week end. Mais au final pas plus qu'une aide soignante en gériatrie. Or, gageons que cette pauvre femme, qui aura le dos ruiné à 45 ans, n'arrive pas à se faire en six mois ce que vous autres vous vous faites en deux heures. Pourtant, je vous mets au défi de vous occuper de la toilette de dizaines de petits papys grabataires. De surcroît, l'aide soignante, qu'elle lave 7 derrières en 1 heure, ou 22, son salaire sera le même, à savoir ridicule. Au mieux, elle risque de se faire engueuler parce que 7, c'est vraiment un score minable alors qu'on doit augmenter  le rendement en diminuant le nombre de bras. Vous, pendant ce temps là, vous accumulez les millions sans même gagner le moindre match. Et quand vous gagnez (quand ça vous arrive) vous ajoutez un autre million à la pile des millions que vous avez déjà.

La retraite à 40 ans? C'est vrai que vous périmez jeunes les footballeurs. Mais prenons le salaire net médian: 1600 euros. Sur 40 ans de carrière, ça nous fait donc 768 000 euros. Or, ce n'est même pas ce que Ribéri gagne en un mois actuellement. Et des gens à 1600, j'en connais pas beaucoup.

Vous êtes utiles à la société. Un maçon, un médecin, un agent d'entretien, un vendeur, un graphiste, un travailleur du sexe sont tous à leur manière utile à la société. Ils participent à son bon fonctionnement, ils contribuent au vivre ensemble. Vous, peut être un peu aussi. Mais vous ne sauvez personne, et vous n'améliorez rien. La société pourrait tout compte fait se passer de vous.

Oui mais les acteurs / chanteurs, eux... Certes. Même si je trouve que le salaire des plus riches d'entre eux autant aberrant que le votre, j'arrive malgré tout à leur trouver des circonstances atténuantes. En effet, dans une certaine mesure, ces gens là transmettent un message, et font passer une certaine vision du monde. Oui, même Rihanna. Les artistes sont indispensables à la société, même ceux qui sont outrageusement mauvais et bien rémunérés (ne serait-ce que parce qu'ils nous permettent de les comparer à ceux qui ont vraiment un truc à dire).

Et notre image alors? C'est sûr, votre image est bien plus exploitée que la mienne. Mais pardonnez moi de vous le dire, mais vous en faites de la merde. Machin va coller sa tronche sur une boisson énergétique. Truc va poser en calbut pour H&M. Ça me fait une belle jambe. Jamais vous vous êtes dit que votre image pourrait servir à autre chose que de vous bourrer encore plus de fric? Je sais pas moi... vous pourriez apprendre à tous ses enfants qui vous vénèrent au point de laisser tomber l'école au profit d'un rêve qui ne se réalisera jamais que sans éducation ils n'iront nulle part. Vous pourriez essayer de profiter de votre notoriété pour transmettre des valeurs fortes comme la solidarité, l'entraide, le respect. Mais non. Au lieu de ça, vous allez aux putes, vous épousez des mannequins, et vous vous faites des coupes de cheveux ignobles qui se répandront dans les cours de récré aussi vite qu'une MST après une 3ème mi-temps.

Puisqu'on parle de votre image, j'imagine que vous n'êtes pas sans savoir que celle ci a une influence indéniable sur nos chères têtes blondes. Sinon, comment expliqueriez vous qu'on vous arrose encore plus de caillasse pour que vous posiez pour telle ou telle marque? Ça aussi les mecs, c'est une responsabilité. Une énorme responsabilité. Vous êtes des demi-dieux. Les jeunes ne savent pas qui sont Sartre, Beaudelaire ou Truffaut. Alors leur modèle, c'est celui qu'on leur étale sous le nez à longueur d'encarts pub. C'est vous. Deal with it. Si ça ne vous convient pas, renoncez à votre carrière et allez vous enterrer dans le Larzac. Or ce matin, qu'entends-je aux infos? Vous êtes à ce point atteins du syndrôme du sale gosse gâté pourri jusqu'à la moelle que la ministre des sports envisage des sanctions à votre encontre? Vous réalisez? Un représentant de l'Etat et des citoyens? Une femme dont le rôle est de faire en sorte que notre pays aille mieux en valorisant le sport? Elle envisage de vous PUNIR? Non pas en vous amputant d'une partie de votre salaire, vu qu'il est versé par des quatari pleins aux as qui vous regardent faire les cons sur le stade comme jadis les nobles romains se délectaient du spectacle des gladiateurs, mais en vous privant de quelques matchs? CA VA VOUS GÉREZ BIEN VOTRE REFLET DANS LE MIROIR? Vous ne me demandez pas mon avis, mais je vous le donne quand même. Si ça ne tenait qu'à moi, ce serait saisie sur salaires déjà perçus et la porte. Moi, si je parle mal à mon boss, aucun ministre va me punir de quelques jours de travail en me disant que c'est pas bien. Pour moi ce sera la porte pour faute grave. Et je vois pas en quoi vous valez mieux que moi.*

En fait t'es jalouse, c'est tout. Effectivement, je suis peut être un peu jalouse. Ça me plairait bien de gagner un mois de votre salaire. Mais si ça implique de devenir aussi irresponsables et creux que vous, je préfère encore retourner à mon RSA. Ça au moins, ça t'apprend la valeur des choses.

Tout ça pour vous dire que je me fiche totalement de savoir que vous avez perdu l'Euro 2012. Et que j'espère que ça vous fera les pieds, mais que je sais que c'est un vœu pieu, parce que quand on gagne plusieurs centaines de milliers d'euros par mois dans un pays ravagé par le chômage, on s'en carre l'oignon d'avoir une conscience professionnelle.

Je ne vous embrasse pas, votre réputation sulfureuse me laisse supposer que je risque d'attraper un truc bizarre si je le fais.

Almira


* suite à l'annonce de la ministre des sports concernant l'attitude des membres de l'équipe de France, je n'ai pas pu m'empêcher de rajouter ce petit paragraphe... 
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

14 commentaires:

  1. Bien dit !

    Moi aussi je voudrais bien gagner juste un moi de leur salaire. Pour m'accorder quelques plaisirs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et t'acheter une maison, une voiture, le stock Asos, des hélicoptères, et éventuellement des bébés tigres albinos...

      Supprimer
  2. Le plus terrible c'est que les joueurs des autres pays gagnent pareil mais jouent bien !! Suffit de regarder Torres, le butteur espagnol, ou Ronaldo, son homonyme portugais ! Ou même les Italiens qui ont gagné les Anglais hier 4 à 2 en séance de tir au but donc les anglais aussi jouent bien ! Même les suédois sont partit avec les honneurs, et les supporters irlandais continuaient de les encourager après une défaite de 4-0 face à l'Espagne... y'a que chez nous que ça fais "gloups"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais qu'ils jouent bien ou mal, je trouve leur rémunération scandaleuse. En france, c'est juste pire parce que ça rajoute une dose de gros foutage de gueule. Genre : vous crevez la dalle en essayant de faire votre boulot bien? ON S'EN BAT LES COUIIIILLLEEEUUUU

      Supprimer
  3. Oui, mais bon.
    Comme pour les acteurs, dans une logique purement capitaliste, il est normal que quand on participe à un show qui génère des millions d'euros de recettes, on touche un peu de ces recettes.
    Et beaucoup, beaucoup de sportifs donnent leur image à des associations caritatives : Zidane, Nadal, Federer, par exemple. (Et Nasri a fait beaucoup pour le reconnaissance du syndrome de Tourette)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais Zidane, pour rester dans le foot, il a pas eu d'histoires comme ça, pas aussi "graves" parce que sa génération était plus respectueuse.

      Supprimer
    2. disons pour la "défense" des acteurs qu'une société sans culture est une société n'est pas en grande forme... voire, ça n'existe pas. Par tous temps, occident ou pas, capitalisme ou pas, il y a eu des artistes, des gens qui ont tenté de faire passer un message de manière créative. Quand c'est pas créatif, ça s'appelle une dictature. La création artistique reflète l'état de santé d'une nation. Tandis que les sportifs de ce niveau payés à ce stade: ça reflète juste les limites de notre système capitalisme: on vit dans ce monde ou des types qui frappent dans des ballons sans le moindre message à faire passer avec ce geste gagnent 800 000 euros par mois.

      Supprimer
  4. (pendant que moi je dégaine le champomy quand j'arrive à boucler le mois et que j'ai une chance de me chauffer cet hiver)
    (je dis bravo, la France)
    (allez, les bleus)
    (fous faire enculer par le diable dans la mangrove)
    (copyright VF)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    Ayant répondu là: http://drolsoahc.eklablog.fr/l-accroc-symbolique-a47063099 , me suis permis une citation de votre article.

    Cordialement,

    RT

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chouette réponse. J'ai d'ailleurs Rere répondu!

      Supprimer
  6. Ouip ouip, inaugurant en cela les commentaires dudit blog. Congrats, merci!

    RépondreSupprimer
  7. Je vote pour que les joueurs de foots français gagne fois 10000 le nombre de buts qu'ils ont marqué pendant le match. Genre pour l'euro 2012 je crois que c'est 3 buts de marqués et donc sa fait que 30000€ :D

    RépondreSupprimer